Jeremy Brett.frAccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

 

 La Bande Mouchetée

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
LeChat

LeChat


Inscription : 04/01/2019
Nombre de messages : 81
Age : 46

La Bande Mouchetée Empty
MessageSujet: La Bande Mouchetée   La Bande Mouchetée I_icon_minitimeSam 23 Mar - 10:25

Encore un de mes épisodes fétiches love

L'épisode de la Bande mouchetée est très fidèle à la nouvelle. Il n'y a pas d'ajout, les répliques sont quasi copiées collées, les personnages sont respectés (jusque dans les détails, par exemple pour les cheveux grisonnants des deux jumelles).
Il y a cependant quelques différences : certaines répliques de Holmes ou d'Helen Stonner sont données à Watson (qui sinon aurait moins de choses à dire, le pauvre), surtout au niveau du récit du passé de Miss Stonner.
Il n'y a pas la présence de l'auberge en face du manoir Stoke Moran qui sert de cachette à Holmes et Watson. Dans l'épisode, l'auberge est évoquée juste parce que Watson a faim rire . Sinon, ils se cahent dans la Shell House de la propriété. On se doute que c'est parce que pour le manoir choisi pour le tournage dans une bonne configuration, il n'y avait pas d'auberge aux alentours. On s'adapte comme on peut, et plutôt bien.
La laisse du serpent n'est pas une laisse pour chien, mais un fouet carrément. Il y a aussi l'identification du félin qui erre dans la propriété. Dans la nouvelle, c'est un guépard. Dans l'épisode (VO), c'est un léopard (et c'est bien la bestiole qu'on voit). Ben, il n'avait pas de guépard sous la main et, en plus, un léopard fait bien plus féroce qu'un guépard à mon avis.
Le serpent, après avoir mordu Stoke Moran, se retrouve autour de son crâne, alors que dans l'épisode, il lui sert d'écharpe.
D'ailleurs, à propos de Kévin (oui, si je me souviens bien, l'acteur-serpent s'appelait Kévin very happy ), il m'a semblé stressé ou en fin de digestion car il nous a fait une bonne commission sur la chemise de nuit du vilain docteur (il y a eu coupe pour permettre au cadavre de se changer entre temps, parce que berk hein). On ne le remarque pas au premier coup d'oeil, mais une fois vu, c'est impossible de l'oublier au visionnage suivant sorry rire
C'est un peu comme Holmes mal rasé dans le train du retour rire . Watson arrive à rester impeccable, mais Holmes semble préférer passer chez son barbier préféré à son retour à Londres rire

Autant tout de suite parler du sujet qui fâche dans la nouvelle/épisode : le serpent qui boit du lait/entend le sifflement/remonte une corde. Alors oui, c'est clair, c'est n'importe quoi au niveau herpétologique (c'est gratuit, à réutiliser dans les soirées-cocktails comme bon vous semble big smile ). J'imagine qu'ils ont bien été embêtés pour le plan de l'épisode où l'on voit le serpent remonter magiquement la sonnette après les coups de baguette holmésienne. Un petit retournement de plan et le miracle opère, je pense.
Mais tout de même, c'est quand même étonnant qu'un écrivain comme Doyle, qui n'a pas peur des encyclopédies, qui a bourlingué un peu partout et qui connaît donc la vie, se soit planté sur le comportement des serpents... Yenakidize que la vipère en question aurait dû être un lézard venimeux genre Monstre de Gila (du coup, il sait remonter une corde). Mais bon, Doyle a écrit "snake". Peut-être est-ce pour que l'histoire passe mieux niveau "spectacle" : beaucoup de gens ont la trouille des serpents et savent à quoi ça ressemble, c'est gracieux quand ça se déplace etc. Seuls les bouseux ou les naturalistes intellos savent un peu plus que la moyenne sur la bestiole. Les uns ne savent pas vraiment lire et les autres n'ont pas de temps à perdre avec des niaiseries romanesques. Donc voilà se dit Doyle (ou son éditeur) popcorn Pourquoi s'en faire.

En tout cas, moi j'aime cet épisode parce que :

- Le réveil en douceur de Holmes


- L'entrée de Roylott Stoke-Moran (Watson qui sursaute, Holmes qui refuse classieusement de répondre au malpoli, Roylott qui s'énerve (j'adore la tirade "Holmes the meddler, Holmes the busy-body, Holmes the Scotland Yard Jack -in-office !", Holmes qui l'envoie paître et les deux qui font leur petit tour de force"


- Holmes facétieux
La Bande Mouchetée Tumblr_ofxossUEsF1vfhn7uo3_400

-L'attente dans la Shell House (l'angoisse, le meurtre prémédité et l'amitié Holmes/Watson bien présente )


- L'angoisse à l'attente du moment M
La Bande Mouchetée Tumblr_lqsf99QLFm1qfmpelo2_400

La peur est bien mise en scène dans ce moment de l'épisode. A remarquer : les mains tremblantes de Holmes lorsqu'il organise les objets sur le lit.

- Le magnifique générique de fin tout en rouge, reflet de la scène au serpent de l'épisode. Je l'adore au point de l'avoir peinte !

La Bande Mouchetée Speckl10
love
Revenir en haut Aller en bas
Dyan Bretty
Admin
Dyan Bretty


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 7331

La Bande Mouchetée Empty
MessageSujet: Re: La Bande Mouchetée   La Bande Mouchetée I_icon_minitimeMar 26 Mar - 20:12

Toujours aussi prolixe LeChat! Tu vas nous faire bientôt une thèse sur Holmes et Granada ! Ta comparaison est superbement étayée et illustrée et à part dire que cet épisode excellent fait partie des meilleurs selon moi, j'ai pas grand-chose à rajouter…
Quand je regarde un film, je ne me pose pas autant de question sur la véracité ou l'exactitude des faits et guère plus sur la vie et mœurs des serpents...  Donc ça me choque pas dans le contexte qui justifie le mélodrame et l'ambiance oppressante. Mais effectivement je ne suis pas sûre qu'on puisse dresser des serpents  pouffe
En choisissant un serpent comme l'arme du crime, Doyle suscite immédiatement la peur, car les serpents représentent dans l'inconscient collectif un mal sournois et fatal. 
C'est l'une des rares fois où l'on voit Holmes quasi terrorisé et qui n'en mène pas large avec son bâton face à la créature. L’histoire apporte des frissons garantis  Tex
Jeremy a un jeu précis, efficace et très expressif. Il a un comportement dynamique, toujours aux aguets face à un danger inconnu. Il se montre prévenant avec les femmes et s'inquiète à juste titre pour Helen. car il pressent que quelque chose de terrible va arriver. Le duo a aussi des scènes pleine d'humour comme ton clip où Holmes tire Watson du lit, j'adore cette scène.
Quant au méchant, il est détestable à souhait  kaola  une brute machiavélique et impitoyable. Finalement Roylott est pris à son propre piège, justice est rendue.


La Bande Mouchetée Gif_ic10La Bande Mouchetée Gif_ic10La Bande Mouchetée Gif_ic10La Bande Mouchetée Gif_ic10La Bande Mouchetée Gif_ic10

La Bande Mouchetée Signat10
Mon site sur Jeremy Brett

La Bande Mouchetée Robson11
Mon site sur Robson Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jeremy-brett.fr http://dyanblue.tumblr.com/
Tidou

Tidou


Inscription : 29/12/2008
Nombre de messages : 2419

La Bande Mouchetée Empty
MessageSujet: Re: La Bande Mouchetée   La Bande Mouchetée I_icon_minitimeMer 27 Mar - 22:36

fan fan  quel beau boulot ! Sympa ces analyses des épisode. "La bande ou le ruban moucheté ""  (j'préfère "le ruban" ) est épatant. J'crois qu'Conan Doyle lui-même avait déclaré qu'c'était son aventure préférée.  JB est en pleine forme (j'adore quand il redresse le tison en métal !),  David aussi. C'est un plaisir d'les voir jouer ensemble.. L'atmosphère de peur est bien rendue. J'résiste pas à l'envie d'vous donner un p'tit extrait du texte, traduit of course . C'est Watson qui raconte...

"Comment pourrai-je jamais oublier cette terrible veille ? Je n'entendais pas un bruit : même pas le souffle de mon compagnon, dont je savais pourtant qu'il était assis tout près de moi, les yeux grands ouverts, et dévoré par une tension semblable à la mienne. Les persiennes étaient absolument hermétiques ; nous étions plongés dans une nuit totale. [...] L'horloge de la paroisse voisine, tous les quarts d'heure, tintait lugubrement. Ah ! qu'ils étaient longs, ces quarts d'heure ! Minuit, puis une heure, puis deux heures, puis trois heures sonnèrent : nous n'avions pas bougé de place ; nous étions prêts à tout.

Subitement du côté de la bouche d'aération surgit un rayon lumineux qui disparut aussitôt ; immédiatement lui succéda une forte odeur d'huile brûlante et de métal chauffé. Dans la chambre voisine, quelqu'un avait allumé une lanterne sourde. J'entendis un léger bruit qui se déplaçait, puis tout redevint silencieux comme avant ; mais l'odeur se faisait plus forte. Pendant une demi-heure je restai assis l'oreille tendue. Alors soudain un autre bruit se fit entendre : un son très léger, très doux, quelque chose comme un jet de vapeur qui s'échappe d'une bouilloire. Au moment où nous l'entendîmes, Holmes sauta du lit, gratta une allumette, et frappa de son jonc avec fureur le cordon de sonnette.
« Vous le voyez, Watson ? hurla-t-il. Vous le voyez ? »
Fichtre, ça fout les j'tons !  Quel suspense Tex
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La Bande Mouchetée Empty
MessageSujet: Re: La Bande Mouchetée   La Bande Mouchetée I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bande Mouchetée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM JEREMY BRETT :: SHERLOCK HOLMES ET SES ADAPTATIONS-
Sauter vers: